Maroc

Introduction et démographie : (populationsdumonde.com)

Le Maroc ou depuis 1957, en forme longue le royaume du Maroc, autrefois l’Empire chérifien, est un État unitaire régionalisé situé en Afrique du Nord. Son régime politique est une monarchie constitutionnelle. Sa capitale est Rabat et sa plus grande ville Casablanca.

Géographiquement, il est notamment caractérisé par des zones montagneuses ou désertiques et est l’un des seuls pays — avec l’Espagne et la France — à comporter des rives sur la mer Méditerranée d’un côté et l’océan Atlantique de l’autre. Sa population est de près de 34 millions d’habitants (recensement de 2014) et sa superficie de 446 550 km27 (47,51 hab./km2), ou de 710 850 km2 en incluant le Sahara occidental12,13 — ex-« Sahara espagnol », considéré comme un territoire non autonome par l’Organisation des Nations unies2 — dont il administre de facto environ 80 % et qu’il revendique dans sa totalité, tout comme le Front Polisario. Sa culture est berbéro-arabe depuis plusieurs siècles, et s’est étendue principalement au Maghreb et dans le Sud de l’Espagne. Les Marocains sont essentiellement de confession musulmane.

Avec une présence d’hominidés datant d’environ 700 000 ans et habité dès la préhistoire par des populations berbères, l’État marocain, en tant qu’entité distincte, est fondé en 789 par Idris Ier.

Par ailleurs, il fait partie de l’Organisation des Nations unies, de la Ligue arabe, de l’Union africaine14, de l’Union du Maghreb arabe, de l’Organisation de la coopération islamique, de l’Organisation internationale de la francophonie, du Groupe des 77, de l’Union pour la Méditerranée et candidat à l’adhésion à la CEDEAO.

La constitution marocaine définit l’islam, l’arabité et l’amazighité comme « composantes fondamentales » de l’identité du peuple marocain et le pays comme terre d’islam. C’est la religion de l’État, qui garantit à tous le libre exercice des cultes.

Population: 35 739 600 (Banque Mondiale, 2017)

Indice de développement humain (IDH 2016): 0.667

Structure des âges:

population jeune (29,7 ans âge médian) avec un taux de fécondité de 2,38 enfants parfemme en 2018 et un taux de croissance de la population de 1,25 % (2004-2014)

Villes principales (2014) :

Population urbaine : 62,45% du total de la population (2018)

Taux d’urbanisation: 3,32% annuel (est. 2010-15)

Langue(s): 

La religion la plus représentée est l’islam, qui regroupe 99,9 % des croyants. L’islam est la religion officielle, mais la coexistence avec les autres religions est effective (la pratique des autres religions révélées est d’ailleurs garantie par la constitution). La journée est rythmée par cinq appels à la prière. La vie religieuse suit le calendrier musulman. Il débute en 622, l’année où le prophète Mahomet quitta La Mecque pour s’établir à Médine où il avait beaucoup plus d’adeptes. L’année hégirienne, année lunaire, se compose de douze mois, mais est plus courte que l’année solaire. Le mois de Ramadan et les grandes fêtes religieuses varient par rapport au calendrier grégorien.

La vie civile est régie par le calendrier grégorien. À la différence d’autres pays musulmans, le week-end se compose du samedi et du dimanche. Le vendredi n’est pas férié mais administrations et services publics allongent leur pause-déjeuner pour permettre aux fidèles de se rendre à la prière. Le judaïsme et le christianisme (ce dernier reste principalement représenté par les résidents européens et par un certain nombre de ressortissants subsahariens) suivent avec respectivement 0,01 % et 0,2 % de la population7. Sur les 265 000 Juifs qui vivaient au Maroc il y 50 ans, 35 000 Juifs émigrèrent en Israël avant 1954, 33 000 Juifs après 1956 ; la majorité d’entre eux quittèrent le Maroc lors de la guerre du Kippour (1973), craignant que le Maroc ne rejoigne la guerre. Seulement 4 000 Juifs vivent au Maroc à l’heure actuelle. En tout, les deux tiers des Juifs marocains se sont expatriés sur le territoire israélien.

Les langues officielles du Maroc sont le berbère et l’arabe classique qui se décline lui-même en plusieurs dialectes parlés selon les régions, comme les parlers hilaliens dans les plaines occidentales par exemple. Le pays considère comme autres langues culturelles le français et l’espagnol (au Sahara occidental), ainsi que l’anglais en expansion chez les jeunes générations

Taux d’alphabétisation :

Etat politique : stable

Le Maroc a pour régime politique une monarchie constitutionnelle dont le souverain actuel est le roi Mohammed VI, de la dynastie alaouite, établie depuis 1666 et l’une des plus anciennes du monde contemporain.

Le Maroc est membre de l’Organisation des Nations unies, de la Ligue arabe, de l’Union du Grand Maghreb, de la Francophonie, de l’Organisation de la coopération islamique, du Groupe des 77, de l’Union pour la Méditerranée et de la Communauté des États sahélo-sahariens.

Le Maroc est le seul pays africain à ne pas faire partie de l’Union africaine jusqu’au 30 janvier 2017 où il finit par la réintégrer. En 1987, le Maroc a tenté, sans succès, d’adhérer à la CEE, et s’est vu octroyer en 2008 un « statut avancé » auprès de l’UE. Le 15 mai 2009, il a rejoint le Centre Nord-Sud du Conseil de l’Europe. En juin 2004, le Maroc est désigné en tant qu’allié majeur non-membre de l’OTAN par les États-Unis.

Selon l’historien Bernard Lugan, c’est entre autres l’attrait des richesses provenant du commerce du Sud (Sahara) vers le Nord (l’Occident) qui va attirer les convoitises de diverses tribus avec pour ville carrefour Marrakech qui deviendra naturellement la capitale de diverses dynasties, en particulier celles venant du Sud (Almoravides, Almohades, Saadiens) ; toute l’histoire du Maroc (des Idrissides aux Alaouites) est ainsi marquée par le commerce des richesses du Sud vers le Nord. L’histoire du Maroc fut partiellement marquées par des liens commerciaux avec le Sahara.

Le Maroc est une monarchie constitutionnelle. Sa constitution est celle proposée par le roi Mohammed VI et votée par referendum en 2011, augmentant les pouvoirs du parlement bien que ceux-ci restent toujours limités sur certains points.

La première constitution a été promulguée par Hassan II en 1962. Elle avait été modifiée et enrichie en 1970, 1972, 1992 et 1996.

En effet, l’essentiel du pouvoir est concentré entre les mains du roi, monarque héréditaire. Ahttps://bridgesbuilder.com/fr/2020/04/30/levees-de-fonds-chez-les-start-up-africaines-2019/ctuellement, le pouvoir exécutif est exercé par le gouvernement sous la direction du roi. Le pouvoir législatif, bicaméral, est exercé par la Chambre des représentants composée de 395 membres élus tous les cinq ans au suffrage universel, et la Chambre des conseillers qui comprend entre 90 et 120 membres renouvelés par tiers tous les trois ans, ainsi que par le roi qui peut légiférer par décret.

La justice est le troisième pouvoir. Ce pouvoir en forte mutation depuis quelques années, grâce à la création de nouvelles juridictions spécialisées (tribunaux administratifs, tribunaux de commerce)

Cadre macro économique

  • PIB :                                               
  • PIB par habitant :
  • Taux de croissance
  • Taux d(inflation
  • 122 milliards US$ (2019) 
  • 8 567 $/hab. (2017)
  • 6.8% (2017)
  • 1% (2017)

Doing Business

Monnaie :  La monnaie nationale est le Dirham MAD

  • 1 EUR = 10.7252 MAD
  • 1 USD = 9.50553 MAD

Le Digital les Chiffres clés à retenir

Bibiographie :

https://www.indexmundi.com/fr/maroc/repartition_par_age.html

Banque mondiale

Taux d’alphabétisation

Toutes les régions