Quand le Kenya rend la Justice par vidéo-chat et les Conseils des ministres se font par visio-conférence au Sénégal

L’éloignement social en raison de la pandémie de coronavirus en cours a contraint aux entreprises et organisations à se tourner vers des plateformes en ligne pour poursuivre un travail important. Certaines Administrations publiques ne sont pas en reste.

Au Kenya, le pouvoir judiciaire s’est tourné sur Skype et Gmail pour continuer à dire le Droit et à rendre la Justice. Ainsi, le pouvoir judiciaire Kenyan, en cette période de confinement depuis le 24 mars 2020, envoie les jugements des tribunaux par e-mail et par vidéo-chat. Le Ministère de la Justice du Kenya fait cette déclaration sur ses pages de réseaux sociaux, informant les avocats qu’il rendra un certain nombre de jugements en instance par des moyens électroniques – y compris par vidéo-chat et par courriels – jusqu’à la levée des restrictions.

e-Gouvernement: Les Conseils des ministres en visio-conférence

Au Sénégal, pour la première fois, le conseil des ministres s’est déroulé sous forme de visioconférence, le mercredi 1er avril 2020. Et il en serait ainsi jusqu’à la fin de la pandémie, précise le chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall. Via la plateforme OPTICA , les ministres sénégalais et leur chef d’Etat ont communiqué, partagé des documents, suivi les tâches. Ceci, grâce à son Agence de l’Informatique de l’Etat (ADIE) qui a mis à disposition des outils de télétravail à l’Administration.

Siré Sy

Voir aussi:
Levées de fonds des startups africaines en 2019: 234 deals pour 1.010 milliards FCFA (1,5 million €)
accompagner les investisseurs à trouver les pépites du web africain
Du Nigéria au Ghana, en passant par le Kenya et l’Afrique du Sud La Ballade de Bridges Builder à Lagos, à Accra, à Nairobi et à Jo’burg
Les KINGS africains de l’Innovation : Kenya- Côte d’Ivoire- Nigéria- Ghana- Afrique du Sud

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.