Près de 643 hubs répertoriés en Afrique

Considérant la situation à la fin du troisième trimestre 2019, ”le nombre de hubs identifiés à travers l’Afrique s’élève à 643, ce qui inclue les espaces de coworking, incubateurs, accélérateurs et autres hubs hybrides affiliés aux gouvernements, universités ou entreprises”, indique Dario Giuliani, le fondateur et directeur de Briter Bridges. Il ajoute que 314 structures de ce type avaient été identifiées en 2016, et 442 en 2018. Selon l’étude 40 % des répondants indiquent fournir aussi un soutien financier aux jeunes pousses. Ce soutien financier s’effectue principalement en prises de participations (30 %), en dons (23 %), ou en placement autres qu’en actions (13 %). Ces fonds peuvent aller jusqu’à 250.000 dollars, mais la grande majorité des aides accordées se situent dans une tranche allant de 1.000 à 5.000 dollars. La majorité du soutien fournit par les hubs consiste en du tutorat et de l’accès à un environnement dynamique où les startups peuvent dialoguer et apprendre l’une des autres », indique le rapport. Formations, sessions d’entraînement, conseils, installations et matériel sont les principaux services mis à disposition des startups hébergées.

Siré Sy

Voir aussi :
Ecosystème IT & Startups: Atouts et Handicaps de 4 pays du Top 10 africain
Prochains pôles IT & Pays Hi-tech en Afrique Rwanda, Egypte et Ethiopie
Startup Act Le Sénégal prend le dessus sur la Côte d’Ivoire
Côte d’Ivoire: 15 starts up que suivra Bridges Bridge en 2020
Aux Startups et Entrepreneurs africains 3 filons d’innovation

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.