Levées de fonds chez les Start-up africaines 2019,

un grand cru pour la Tech continentale

Pour 2019, le cabinet Partech Africa a recensé 2,020 milliards de dollars de fonds levés dans la tech en Afrique, soit une croissance de 74% sur un an. Le nombre de levées de fonds est, lui aussi, en forte augmentation (+ 52%). Elles ont émané de 234 startups, avec plus de 158 tours de table qui ont dépassé ainsi le record de 1,16 milliard de dollars levés en 2018. La tendance est croissante au Nigeria et au Kenya, mais aussi dans des pays comme le Ghana et l’Ouganda,  qui ont été les deux grandes révélations en 2019, en termes de levées de fonds de leurs startups. Déjà rien que pour le premier trimestre 2018, un total de 118 transactions avaient été réalisées pour un montant de 168,6 millions de dollars de financements. C’était plus que pour toute l’année 2017 où les startups africaines avaient levé 167,7 millions de dollars (un chiffre déjà supérieur de 28% par rapport à 2016), indiquait le rapport  du Global Tech Media Wee Tracker de 2018.

La FineTech, le segment le plus financé

De toutes les startups africaines, ceux qui évoluent dans le segment de la FineTech, ont été les plus financés en 2019, avec à elles seules, 528 millions de dollars contre 95 millions de dollars en 2018, selon les estimations du cabinet FT Partners Research. En guise d’exemple, en 2018. là où la FineTech avait reçu 24 deals, le HealTech en avait reçu 13; AgriTech en avait reçu 10; le E-commerce en avait reçu 9 et les SaaS (logiciels en tant que service) en avaient reçu 9. Notons aussi trois tendances de 2019 en ce qui concerne le financement des startups africaines et que Brite Bridges suivra de près en 2020 et pour les années suivantes, la montée en puissance des investisseurs chinois et aussi l’intérêt croissant porté aux startups dédiées à l’Agriculture. Les plus gros bailleurs des Starts up africaines en termes de levées de fonds en 2019, seraient entre autres, la Banque africaine de développement (55 millions de dollars); Partech Ventures (70 millions de dollars), Digital Africa (76,14 millions de dollars).

Siré SY

Voir aussi :
Kenya: 52 millions de connexions mobiles et 17% de pénétration des réseaux sociaux
Côte d’Ivoire: 12 millions d’internautes et une connexion mobile à 131% de la population
Cameroun: Peur sur le CTO 2020 ?
mPharma : L’application qui connecte hôpitaux, pharmacies, médecins et patients
Accompagner les investisseurs à trouver les pépites du web africain

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.